Le cyclotron, outil majeur pour la détection des cancers, enfin livré

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Cet équipement de pointe a été réceptionné, ce vendredi 9 décembre 2022, au CHU de Martinique. La livraison s’est faite par grutage via le toit du bâtiment de l’hôpital Pierre Zobda-Quitman 3 en fin de construction. Ce nouveau site, qui ouvrira bientôt, jouera un rôle essentiel dans la détection des cancers au sein de la population martiniquaise mais aussi de l’inter-région. 

Attendu depuis des années, le cyclotron a enfin été livré, ce vendredi 9 décembre 2022, au CHU de Martinique. Un pas majeur franchi pour “inscrire le territoire définitivement dans l’excellence et l’expertise en matière d’imagerie nucléaire”, se réjouissent les responsables de l’établissement de santé.

Le cyclotron, outil de pointe en matière de détection des cancers, a été livré par grutage dans Pierre Zobda-Quitman 3, un nouveau bâtiment qui accueillera bientôt l’Institut caribéen d’imagerie nucléaire (ICIN). Cet institut sera composé des services de médecine nucléaire, du cyclotron et des laboratoires de médicaments radiopharmaceutiques. L’imagerie nucléaire permet le diagnostic, le pronostic et le suivi thérapeutique de nombreuses pathologies, telles que le cancer. L’ICIN regroupe des équipements de pointe, parmi lesquels un cyclotron, un TEPIrm ainsi que deux TEPScan, dont un grand champ et une Gamma CZT. 

La livraison du cyclotron s’est faite par grutage via le toit du bâtiment de l’hôpital Pierre Zobda-Quitman 3 en fin de construction.
• CHUM

“Ce projet soutenu par l’Union européenne, la Collectivité territoriale de Martinique et l’Agence régionale de santé de Martinique est en bonne voie dans sa mise en œuvre”, indique la direction du CHU de Martinique. D’autres équipements arriveront prochainement.

L’hôpital devient propriétaire du nouveau bâtiment fin janvier. Le premier patient sera traité avant juillet 2023. “C’est un projet caribéen d’envergure dans lequel le CHUM rayonne au niveau de la Caraïbe”, nous a souligné dernièrement Jérôme Le Brière, directeur général du CHU de Martinique.

En plus de l’Institut caribéen d’imagerie nucléaire, on trouvera dans Pierre Zobda-Quitman 3 un laboratoire d’anatomie cytologie pathologique et de la pharmacotechnie. 

Un projet d’investissement de 63 millions d’euros

L’implantation du cyclotron constitue un investissement considérable pour un établissement de santé. “L’arrivée de ce projet tant attendu, fait partie d’un projet d’investissement de 63 millions d’euros, démarré dès 2014, incluant des équipements de très haute précision indispensables pour une autonomie de fonctionnement”, détaille la direction du CHUM.

Quelles seront les retombées, pour les patients, de l’implantation de ce nouvel outil ? “Les éléments produits par le cyclotron serviront au TEPScan, au TEPIrm, pour la détection des tumeurs. En terme de diagnostic, cela permettra de détecter des cellules cancéreuses invisibles avec la radiographie classique. En cardiologie, les scintigraphies, qui évaluent l’état du muscle cardiaque après injection en intraveineuse d’un médicament radioactif, seront plus fiables et plus rapides”, expliquent les responsables de l’établissement.

Excellence et expertise en matière d’imagerie nucléaire

Pour rappel, le 5 juillet 2018, un avenant à la convention CTM/CHUM relative à l’implantation du cyclotron sur le site de l’hôpital Pierre Zobda-Quitman avait été signé. Cet acte avait remis le projet sur les rails en permettant le lancement d’un nouvel appel d’offre en juillet. 

Le cyclotron va inscrire le territoire dans l’excellence et l’expertise en matière d’imagerie nucléaire.
• CHUM

Le 18 décembre 2018, le président de la CTM et le directeur du CHUM ont signé un avenant à la convention pour la mise en place du cyclotron : l’achat de l’équipement et la construction de l’édifice qui devait l’abriter ont donc été simultanés. 

Cette nouvelle étape du projet, financé par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du dispositif REACT-EU, inscrit donc le territoire dans l’excellence et l’expertise en matière d’imagerie nucléaire. 

NewsAmericasNow.com