Elles se font tirer les oreilles par la Chambre régionale des comptes

The content originally appeared on: News Americas Now

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

SUD BASSE-TERRE

Par Yvor D.lapinard[email protected]

La CRC invite la Ville de Capesterre Belle-Eau à procéder à une augmentation du produit de ses contributions directes • DR)

La communauté d’agglomération du Sud Basse-Terre (CAGSC) et la collectivité de Capesterre Belle-Eau sont dans le collimateur de la chambre régionale des comptes (CRC). Leurs comptes sont largement déficitaires.

C’est le 30 juin dernier que le préfet a saisi laCRC d’une demande d’avis sur le budget primitif 2022 de la CAGSC.Ce n’est pas nouveau ! C’est même un « client » habituelde la CRC.  Les finances de cet établissement public decoopération intercommunale (EPCI) sont dans le rouge depuis denombreuses années. La Chambre avait eu à préconiser des mesures deredressement pour permettre un retour à l’équilibre au 31 décembre2024, avant de constater que la trajectoire du plan n’était plusadaptée compte-tenu de l’évolution du déficit (près de 85 millionsd’euros au budget primitif 2021). Ce qui nécessitait donc desmesures complémentaires.  

Alors qu’en est-il aujourd’hui ? Le 31 maidernier, le conseil communautaire a adopté son budget principal endéséquilibre de – 4 155 992,74 euros. Si les budgets annexesTransport et irrigation ont été adoptés en équilibre,…